Le président Moïse a annulé sa participation à la 31e Réunion intersession de la Caricom

Written by on February 18, 2020

Publié le 2020-02-17 | Le Nouvelliste: Parce qu’il avait des rencontres programmées dans le cadre des discussions sur la crise politique, le président de la République a dû annuler en milieu de journée du lundi 17 février sa participation à la 31e Réunion intersession des chefs d’Etat et de gouvernements de la Caricom, selon ce qu’a fait savoir au Nouvelliste le ministre haïtien des Affaires étrangères. Bocchit Edmond a souligné que cette décision de Jovenel Moïse n’a rien à voir avec les mouvements de protestations des policiers à Pétion-Ville et au Champ de Mars…

« Le président a décidé de ne pas se rendre à Barbade pour participer à la 31e Réunion intersession de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernements de la Caricom à cause des rencontres qu’il a sur les négociations pour arriver à une solution à la crise politique », a fait savoir lundi soir au Nouvelliste le ministre des Affaires étrangères qui dirige à la place du chef de l’Etat la délégation haïtienne à Barbade.

Comme pour montrer que cette décision du président n’a rien à voir avec les mouvements de protestation des policiers qui ont manifesté lundi au Quartier général de la Police nationale à Pétion-Vile avant de mettre ensuite le feu aux stands construits au Champ de Mars pour le carnaval qui débute ce dimanche, Bocchit Edmond a souligné que le chef de l’Etat a annulé son voyage bien avant la manifestation des policiers.

Le ministre haïtien des Affaires étrangères a souligné que cette réunion intersession des chefs d’Etat et de gouvernements de la Caricom se tient deux fois par an. Le marché commun, la criminalité dans la région, la cohésion au niveau de la Caricom divisée sur le dossier de Venezuela, les prochaines élections à l’OEA pour renouveler le secrétaire général de l’Organisation hémisphérique sont parmi les points à l’ordre du jour à cette réunion de la Caricom qui se tient à la Barbade les 18 et 19 février 2020.

A cause du mouvement de protestation d’un groupe de policiers lundi à la direction générale de la PNH pour exiger de meilleures conditions de travail et pour faire valoir leur droit de se syndiquer, la tension a monté d’un cran à Pétion-Ville où il y a eu beaucoup de détonations d’armes à feu et au Champ de Mars où pratiquement tous les stands ont été incendiés par les agents de l’ordre en colère.


La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist