Haïti-Economie: 40% des haïtiens risquent de connaitre la famine, d’ici mars 2020

Written by on February 18, 2020

Publié le 17 FÉVRIER 2020 | YVES PAUL LÉANDRE: Alors que les acteurs politiques s’attardent sur la durée du mandat du Président de la République, précisant qu’il partira le 7 février 2021, pour le Président Jovenel Moise son mandat arrivera à terme le 7 février 2022. Ce blocage paralyse ainsi les négociations confiées à la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Haïti, la diplomate américaine Helen La Lime, et cheffe du bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH).

Les autorités haïtiennes semblent oublier l’alerte lancée par l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui souligne que près de 40% des haïtiens pourraient  connaitre la famine d’ici le mois de mars 2020. Selon les prévisions de l’organisation onusienne, la pénurie alimentaire et la misère vont attraper les haïtiens par le cou. 4,6 millions d’Haïtiens, dont 2 millions 93 mille enfants, sont  incapables de manger à leur faim. Alors que l’on assiste à la détérioration de l’économie, le faible taux de croissance, l’inflation et l’augmentation des prix des produits de première nécessité sont les causes profondes de cette situation qui nécessite une aide d’urgence.

L’agriculture connaît de graves problèmes dans le pays: infrastructure inadéquate, techniques primitives, petite taille des parcelles, etc. À cela s’ajoutent, la dégradation de l’environnement (la déforestation) et les ouragans qui, à l’automne 2008, avaient détruit 60 % des récoltes. Haïti, qui produisait de 80 à 90 % de ses aliments en 1986,  produit aujourd’hui moins que 47 %. Signalons que l’année dernière, Haïti avait battu le record dans les Amériques avec un taux de malnutrition de 49,3%.


La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist