Le CSPN affiche muscles et cohésion, le syndicat autoproclamé de la PNH décapité…

Written by on February 19, 2020

Publié le 2020-02-18 | Le Nouvelliste: Chef du CSPN et Premier ministre a.i., Jean Michel Lapin a  affiché de la fermeté, réaffirmé l’engagement des autorités à assurer la sécurité de la population et la stabilité du pays et imputé aux mains expertes des ennemis de la démocratie les agissements des policiers d’un syndicat autoproclamé, mardi 18 février, vingt-quatre heures après une marche émaillée de tirs devant les locaux de la direction générale de la police et d’incendie ayant détruit des stands érigés au Champ de Mars pour accueillir des carnavaliers les 23, 24 et 25 février 2020.

« Le gouvernement de la République a observé avec consternation que des policiers se réclamant d’un syndicat autoproclamé, accompagnés d’individus encagoulés, en marge de leurs revendications, le lundi 17 février 2020, ont attaqué la direction générale de la police nationale d’Haïti, puis ont mis le feu aux stands dressés dans l’aire du Champ de Mars en préparation du carnaval », a indiqué un communiqué du Premier ministre a.i. Jean Michel Lapin qui, à côté des condamnations, affirme entrevoir « les mains expertes des ennemis de la liberté et de la démocratie ».

« Ces actes barbares, illégaux, inadmissibles et indignes du policier viennent rappeler la violence aveugle des extrémistes et des terroristes qui se cachent derrière des revendications pour semer le trouble et le chaos. Ils laissent entrevoir les mains expertes des ennemis de la liberté et de la démocratie qui profitent des moindres occasions et défaillances pour s’attaquer aux institutions de la République », a soutenu ce communiqué du Premier ministre. Les « auteurs, coauteurs et complices doivent s’assumer pour y répondre tant administrativement que judiciairement », a prévenu le Premier ministre a.i. au courant des sanctions prises contre les policiers concernés.

Le directeur général a.i. de la PNH, Normil Rameau, a souligné que des policiers ont été révoqués en lien avec les évènements survenus à l’inspection générale le 7 février 2020. Ils ne sont pas renvoyés pour le syndicat. Ils le sont pour indiscipline, actes de vandalisme qui mettent en péril l’image de l’institution, a expliqué le DG a.i. qui assure de l’existence de cohésion au sein des troupes.

Le ministre de la Justice a.i. Jean Roudy Aly, autorité de tutelle de la PNH, a renchéri et souligné que ces policiers sont renvoyés pour « comportement irrévérencieux, comportement séditieux, incendie de biens publics, tentative d’assassinat » sur la personne d’un policier blessé à l’IGPNH. Le ministre de la Justice indique qu’il y aura des sanctions pénales sous les yeux du Premier ministre a.i. Jean Michel Lapin qui a insisté sur le fait que c’est le même groupe de policiers qui est concerné dans les événements du 7 février et du 17 février 2020.    

Entouré des membres du CSPN, de responsables d’unités spécialisées de la PNH, le Premier ministre a.i. a indiqué que l’institution doit être « exempte des secousses politiciennes pour rester au service de la démocratie ». « Le gouvernement entend y veiller », a-t-il poursuivi, appelant les « policiers, gardiens légitimes de l’ordre public », à agir dans le respect de la discipline. Le Premier ministre a.i. a indiqué que les revendications, justes, effectuées dans le cadre de la loi et des règlements intéressent le gouvernement.  

Les primes de risque sont versées, la dette de la PNH pour l’hôpital Bernard Mevs a été payée, des équipements ont été commandés. D’autres revendications prendront plus de temps à être satisfaites, a indiqué Jean Michel Lapin.

Tagged as

La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist