Haïti-Santé : Des citoyens préoccupés suite à l’arrivée d’un millier de compatriotes de la République Dominicaine

Written by on March 25, 2020

Publié le 24 Mars 2020 | Haïti Press Network: L’information, relayée par le journal EFE, a été rapportée lundi par l’organisation internationale pour les migrations (OIM). Plus d’un millier de ressortissants haïtiens ont quitté récemment la République Dominicaine, où jusqu’à lundi, 245 cas avérés d’infection au Coronavirus, 3 décès et trois récupérations ont été rapportés.

Au fait, ce n’est pas forcément le retour de ces compatriotes qui inquiète plus d’un, mais l’absence de mesures adoptées par les autorités haïtiennes pour prévenir une propagation, à partir de ces citoyens, du nouveau Coronavirus en Haïti.

Dans un micro-trottoir réalisé ce mardi matin dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, certains interviewés font remarquer que, parmi les 1124 ressortissants, il y en a probablement qui ont été en contact avec des personnes atteintes du COVID-19 en république Dominicaine et qui, potentiellement, portent les germes de la maladie même s’ils ne présentent encore aucun symptôme.

Les autorités haïtiennes seraient mieux inspirées de les mettre en quarantaine pour une période de 14 jours, avant de les laisser se mêler au reste de la population. dans le cas contraire, ils risquent de propager la maladie au cas où ils auraient eux-mêmes été contaminés, se lamente Peterson Joseph Junior, un jeune homme dans la vingtaine rencontré dans l’air du Champ-de-Mars.

Ce qui s’est passé avec l’artiste Roody Rooboy (revenu contaminé de Paris et laissé libre dans la nature) montre clairement les conséquences que tout comportement irresponsable de la part des autorités compétentes risque d’avoir sur le pays, a-t-il ajouté.

Rose-André, une étudiante de l’université d’État d’Haïti, est du même avis. On n’aurait pas dû laisser libre une personne revenue d’un pays où la maladie s’est déjà rependue, a-t-elle fait savoir, tout en reconnaissant toutefois que mettre 1124 personnes en quarantaine, est tout sauf une évidence pour les autorités haïtiennes.

On n’arrive même pas à faire respecter le couvre-feu, ni la mise en quarantaine d’une petite ville dans le département de l’Artibonite (Saint-Michel de l’Attalaye NDLR), a insisté une autre jeune fille qui a refusé de décliner son identité, et qui se demande comment ferait-on pour mettre en quarantaine un millier de personnes.

Jean-Louis, de son côté s’interroge sur les informations selon lesquelles, 104 personnes sont en quarantaine dont la moitié (52) à domicile. Est-ce qu’on est sûr que ces citoyens resteront à l’écart du reste de la population ?, se demande-t-il, avant d’ajouter « les prochains jours risquent d’être amers pour Haïti).

Tagged as

La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist