Deux corps calcinés découverts à Tabarre pourraient être ceux de Nancy Dorléans et de Sébastien Petit

Written by on June 30, 2020

Publié le 2020-06-29 | Le Nouvelliste: Nancy Dorléans, 25 ans, a laissé son domicile à la rue de l’Enterrement, non loin du stade Sylvio Cator, autour de 9h a.m., mardi 23 juin 2020. La jeune femme, danseuse, mannequin, a rejoint son ami Sébastien Petit dit « Babas », danseur lui aussi, qui a décroché un petit contrat pour prendre part au spectacle live que doit donner la chanteuse Misty Jean le 2 juillet, confie au journal la sœur de Nancy Dorléans, Neïssa St-Louis. 

Nancy et Sébastien, 20 ans, ne sont pas rentrés ce mardi- là. Sa sœur s’inquiète. Nancy aurait informé si elle découchait. Sa tante conduit les recherches. Neïssa St-Louis, au téléphone, contacte Misty Jean. L’artiste assure avoir conduit Nancy et Sébastien dans les parages de la place St-Pierre, vers 5 heures p.m. 

Entre-temps, personne n’appelle pour formuler une quelconque demande de rançon. La thèse du kidnapping est écartée d’emblée. Sans nouvelle, chaque heure devient insupportable. Ni Neïssa ni sa tante et encore moins ceux qui ont lancé jeudi un SOS sur les réseaux sociaux pour retrouver Nancy et Sébastien n’étaient au courant que la police de Tabarre avait découvert deux corps calcinés à proximité de l’Uniqua, au boulevard du 15 octobre, mercredi matin. 

La police requiert le juge de paix de Croix-des-Missions, Jean Wilner, et le responsable de la section décès de la mairie de Tabarre, Gary Gervais. Après le constat légal de deux corps « carbonisés et méconnaissables », l’inhumation a été ordonnée, révèle Gary Gervais, joint par le journal vendredi soir.

Un sein resté intact et le vernis sur un doigt qui n’a pas brûlé ont permis de savoir que l’un des corps est celui d’une femme retrouvé au-dessus de l’autre corps, celui d’un homme, explique Gary Gervais qui a pris des photos avant l’inhumation au « cimetière de Cazeau », presque en face de l’hôtel La Colombe.

Il n’y a pas eu d’autopsie et Gary Gervais n’a aucune indication sur les causes des décès. Le responsable de décès de la mairie de Tabarre a pris des photos qui pourraient servir dans le cas de la recherche de ces deux personnes.

Toujours sans nouvelle, la tante de Nancy Dorléans se rend à la DCPJ vendredi. C’est là qu’on lui dit que deux corps ont été découverts quelque part à Tabarre, confie Neïssa St-Louis au journal. On lui a montré les photos des deux corps brûlés, posés sur une civière. Le crâne à l’air, les muscles de Nancy Dorléans sont déformés par les flammes. L’index de sa main gauche n’a pas brûlé. C’est  cet indice qui permet à sa tante de l’identifier. Les pires craintes se confirment. Maintenant, la famille veut des réponses. « Nous demandons justice. Nous voulons savoir ce qui s’est passé », confie Neïssa St-Louis, soulignant que la police a ouvert une enquête. Pour la famille, il faut donner une sépulture à Nancy. « Ma sœur n’était pas une chienne », suffoque Neïssa St-Louis qui ressasse les dernières minutes avec sa sœur. « Elle m’a pris dans ses bras avant de partir », pleure-t-elle.

Macjoany Fleuridor, le cousin de Sébastien Petit, est dévasté. « Nous avons fait des recherches. Nous sommes allés à la police », confie-t-il, avide de savoir pourquoi et par qui son cousin a été tué. « Je veux que justice lui soit rendue », poursuit-il, révélant que la mère de Sébastien Petit vit en dehors du pays, en République dominicaine. Ils étaient quatre à cette répétition, Nancy, Sébastien, Cupidon et Anne Kika, explique Macjoany. Selon les informations qui lui ont été communiquées, Nancy et Sébastien ont été conduits dans les parages de la place St-Pierre mardi après-midi, après la répétition, par la chanteuse Misty Jean. Sébastien Petit vit tantôt à Pétion-Ville, tantôt chez moi, à Carrefour, explique son cousin. 

Le journal a essayé de contacter sans succès la chanteuse Misty Jean.

Tagged as

La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist