Haïti-prison : Grâce présidentielle : le Ministère de la Justice continue de se dédouaner de toute responsabilité

Written by on July 6, 2020

Publié le 04 Juillet 2020 | Haïti Press Network: « Des acteurs de l’appareil judiciaire et des représentants d’organisations ayant participé à l’élaboration de la liste des prisonniers à gracier en brulant certaines étapes », a révélé le directeur des affaires judiciaires au Ministère de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP), Me Levelt Milord.

Il a souligné que le MJSP regrette que la liste soit truffée d’erreurs.

Depuis la publication de l’arrêté accordant la grâce présidentielle à des condamnés de droits communs accusés de viols et d’enlèvements, les réactions se multiplient. De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer des erreurs flagrantes tandis qu’une pluie de critiques s’abat sur le Ministère de la Justice dont le titulaire, Me Lucmane Delille.

Le Directeur des affaires judicaires au Ministère de la Justice, Me Levelt Milord, présente sa version des faits en affirmant que plusieurs institutions ont pris part à des rencontres devant aboutir à la mise en place des critères de sélection des détenus pouvant bénéficier de la grâce présidentielle.

« Nous avions reçu des menaces afin d’acheminer la liste au président de la république », a déclaré Me Milord qui soutient que des acteurs dans l’appareil judiciaire et d’autres acteurs ont été à l’origine de la légèreté avec laquelle le dossier a été traité et qui a permis l’intrusion des noms de ceux qui soulèvent l’indignation des juristes et des organisations de défense des droits humains.

Il a indiqué que plusieurs de ces acteurs ont même contacté le chef de l’état en accusant les cadres du MJSP de faire passer le temps alors que le coronavirus avait déjà fait son introduction dans le milieu carcéral.

Si des personnalités ou entités indexées en tant que parties prenantes dans l’élaboration de la liste des détenus nient toute implication, Me Milord tient mordicus et cite des noms dont celui du directeur général de l’OPC, Amos Auguste, ayant participé à une réunion visant à planifier le désengorgement des prisons à cause de la COVID-19.

Tagged as

La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist