Haïti-Éducation : Des responsables d’écoles congréganistes et protestantes se prononcent sur la reprise des classes

Written by on August 4, 2020

Publié le 03 AOÛT 2020 | Haïti Press Network: Après plus de 4 mois de fermeture, fini le temps de confinement, les écoliers et écolières  se préparent à reprendre le chemin de l’école, le lundi 10 août prochain, pour poursuivre l’année académique 2019-2020. Côté personnels éducatifs qui s’activent à accueillir les apprenants, les préparatifs liés à cette relance vont bon train. Dans cette perspective, des responsables d’établissements scolaires annoncent des mesures renforcées visant à diminuer l’impact de la Covid-19 sur le secteur éducatif, a constaté Haiti Press Network. 

Ils étaient cinq (5) responsables d’écoles congréganistes et protestantes qui ont rencontré la presse ce lundi 3 août, au Centre d’informations permanentes sur le coronavirus (CIPC) à Bourdon, pour faire le point sur les nouvelles dispositions annoncées pour la reprise des activités scolaires dans ce contexte de crise sanitaire liée à la pandémie mondiale de Covid-19.

M. Guy Étienne, directeur du collège Catts Pressoir ; Robert Lemaine, membre du Conseil de direction du Centre d’études secondaires ; Sœur Florène Gerbier, directrice des sections fondamentale et secondaire du collège Saint-François d’Assises ; Mme Marie Lyse Desroches, directrice de l’école Méthodiste de Frères et Jean Maxime Auguste, directeur de la vie scolaire à l’Institution Saint-Louis de Conzague ont été les principaux intervenants.

Tout en partageant leurs expériences, ils ont fait le point sur la relance des activités et des mesures adoptées suivant le protocole sanitaire et pédagogique édicté par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP).

Les préparatifs et l’application des consignes du MENFP ont été alors au centre de cette rencontre, au cours de laquelle ces éducateurs ont profité de l’occasion pour prodiguer des conseils salutaires à leurs pairs en vue d’une bonne reprise des activités scolaires tout en protégeant les personnels et surtout les élèves.

D’après eux, la reprise des activités scolaires est importante dans le pays. Cependant, estiment-ils, cela doit se faire en toute sécurité. Aussi conseillent-ils à tous les autres responsables d’établissements scolaires du pays, le respect des variables sanitaires (port de masque, lavage des mains avec de l’eau traitée, désinfection en permanence de l’environnement scolaire, les mobiliers et les toilettes, constituent selon eux des facteurs extrêmement importants dans le cadre de la reprise scolaire.

« L’école ne doit pas se faire comme avant. Elle doit désormais s’embarquer dans la gestion sanitaire. En ce sens, une batterie de mesures sécuritaires est nécessaire pour l’avancement des enfants dans leur apprentissage », a fait remarquer Robert Lemaine, membre du Conseil de direction du Centre d’études secondaires.

Néanmoins, conscients du temps déjà perdu au cours de l’année scolaire (environ 7 mois entre mouvements socio-politiques et Covid-19), ces responsables d’écoles ont exprimé le souhait de ne pas voir cette reprise des classes bloquée une fois de plus, faute de commotions politiques. 



La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist