Haïti-Examens d’État 2020: Bon début des examens officiels sur le territoire, selon le MENFP

Written by on October 13, 2020

Publié le 12 Octobre 2020 | Haïti Press Network: Comme prévu par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), les examens d’État de l’année académique 2019-2020 ont démarré sans anicroches sur tout le territoire national, ce lundi 12 octobre. Cette première semaine d’examens débute avec les candidats de la 9e année fondamentale, ceux des Écoles normales d’instituteurs (ENI) et des Centre d’éducation familiale (CEF), a constaté Haiti Press Network.

Pour ces examens d’État qui ont pour objectif fondamental d’évaluer et de sanctionner périodiquement les acquis des apprenants, ils étaient 215 055 candidats attendus, ce lundi 12 octobre, aux  épreuves officielles de la 9e année fondamentale. 

La première journée où les élèves ont composé dans la matinée en communication française  et en sciences expérimentales dans l’après-midi, s’est déroulée sans incidents majeurs.

À l’exception d’un petit retard relevé dans le département des Nippes dans la distribution des textes aux candidats des CEF, selon ce qu’a indiqué à l’Agence d’informations en ligne (HPN), la directrice de l’Enseignement fondamental, Mme Nadine Henry.

Quant aux étudiants-maitres dont l’effectif s’élève à 2802 candidats pour les options préscolaire et fondamentale qui subissent également leurs épreuves aux examens des ENI, ils ont composé pour la première journée en psychopédagogie, en communication française et en didactique du français. 

En ce qui concerne les candidats des Centres d’éducation familiale (CEF) qui participent aussi aux épreuves dans six (6) départements, ils étaient 310 attendus par le MENFP.

« Toutes les informations que j’ai eues jusqu’à présent me font comprendre que l’opération se déroule très bien dans les dix départements scolaires », a indiqué le directeur de cabinet du ministre de l’Éducation nationale, M. Jackson Pléteau, joint au téléphone par HPN.

D’après M. Pléteau, mis à part le petit retard enregistré dans les Nippes, tout se déroule à merveille pour la première journée, suivant les premiers rapports dressés par divers délégués déployés sur le terrain.

Par ailleurs, comme il a été annoncé, les textes d’examens semblent être vraiment à la portée des participants à ces examens officiels. Ce lundi matin après l’épreuve en communication française, on pouvait lire la joie sur le visage des candidats de la 9e année fondamentale.

À l’École Saint Joseph de Pétion-Ville des Frères de l’Instruction Chrétienne (FIC), un siège qui accueille cette catégorie de candidats, plusieurs d’entre eux interrogés par l’Agence n’ont pas dissimulé leur sentiment de satisfaction d’avoir bien démarré les épreuves officielles.

« Nous avons bien composé en communication française. L’examen n’a pas été difficile. Nous pouvons l’avouer. On va voir ce qui nous attend pour les autres disciplines », nous ont déclaré, l’air joyeux, trois jeunes filles qui venaient à peine de subir la première épreuve du jour.

D’autres jeunes gens du même siège interrogés à cette fin ont également fait part de leur satisfaction. « Je pense que le texte d’examens a été à la portée de tous et de toutes. Si un élève ne peut pas composer, c’est qu’il n’avait absolument pas étudié », juge de son côté un jeune homme qui venait du lycée national de Pétion-Ville.

Notons que cette première semaine d’examens prendra fin mercredi 14 octobre pour les élèves de la 9e année qui composeront le dernier jour en Mathématiques/Espagnol et jeudi 15 du même mois pour les participants des ENI et CEF.


La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist