Vers la fin d’une année scolaire douloureuse

Written by on October 20, 2020

Publié le 2020-10-19 | Le Nouvelliste: L’année académique 2019-2020, marquée par les trois mois de « peyi lòk », la pandémie de coronavirus et la grève des enseignants, entame sa dernière ligne droite ce lundi avec le début des examens officiels du bac. 119 287 candidats ont été attendus pour participer à ces examens dans tout le pays.

Avec des retards et des petits incidents, la première journée des examens s’est déroulée le lundi 19 octobre sur toute l’étendue du territoire d’Haïti. Les salles, pour la plupart exiguës dans certains centres, n’ont pas permis le respect de la distanciation physique. Les  points de lavage des mains étaient tout aussi difficiles à repérer. Covid-19 ou pas, la première journée des épreuves s’est déroulée dans le calme mais avec notamment des petits incidents qui ne sont pas passés inaperçus. C’est le cas de cette manif de quelques candidats en uniforme à Lilavois qui devenait virale sur les réseaux sociaux. « Paske n pa nan filo ki fè nou pa ka konpoze », scandent les élèves.  « Ces élèves n’auraient pas eu de textes d’examens », a fait savoir le responsable de communication du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Miloody Vincent, affirmant dans la foulée qu’une équipe de la Direction département de l’Ouest de l’Éducation s’était rendu sur les lieux. Il a par ailleurs rassuré que les candidats qui n’ont pas pu composer pourront le faire vendredi, car des dispositions ont été prises en ce sens.

Concernant la situation des quelques élèves qui n’ont pas eu de fiches mais qui ont été vite pris en charge et la réorientation d’un centre d’examens à Delmas 3, Milloody Vincent a fait savoir que cette première journée a été dans l’ensemble une « opération réussie ». 119 287 candidats étaient inscrits pour participer aux examens officiels de bac. 105 530 sont des nouveaux candidats en philo (44 276) et en NS4 (61 254) ; 13 757 sont des candidats recalés, dont 2 107 en NS4 et 11 650 en philo. Les élèves de NS4 ont composé ce lundi en philosophie et en chimie tandis que ceux de la philo traditionnelle ont subi les épreuves de philosophie et de biologie. Les premiers textes d’examens ont porté sur les notions apprises dans le peu de jours passés en salle de classe.

Au milieu de plusieurs bacheliers qui discutent du déroulement de la première journée, Roland Adrien, élève du lycée Toussaint Louverture, est moins bavard que ses congénères. « Pour ceux qui ont eu des professeurs, l’examen était très facile mais pour nous autres qui n’ont pas vu pendant l’année le visage de notre professeur de biologie, nous ne pouvons pas en dire autant », s’est-il plaint, reconnaissant par ailleurs que le texte d’examens de philosophie a été à sa portée.

Desforges et Constant, deux élèves du Nouveau Collège Bird, ont avancé que la première journée a été bien. Dans la même veine, Didrot Désiré a déclaré : « J’ai eu le temps nécessaire de répondre aux questions. Nous avons eu 2 heure à chaque épreuve »,  souhaitant que les autres journées ne soient pas différentes.

Les directeurs des centres d’examens ont parlé le même langage que les élèves, avouant que tout s’est déroulé sans incident. Selon le directeur du centre de lycée du Cent-Cinquantenaire, les examens se sont déroulés sans casse sous le regard vigilant des agents de la police nationale qui assuraient la sécurité durant le déroulement des épreuves.


La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist