Le projet TPR lance une deuxième campagne agricole dans les Nippes

Written by on January 22, 2021

Publié le 2021-01-21 | Le Nouvelliste: La phase d’urgence du projet Territoires productifs résilients va entamer une deuxième saison dans le département des Nippes. La machine est en branle pour appuyer plusieurs milliers de producteurs agricoles dans les communes de Paillant, de Petite-Rivière des Nippes et d’Anse-à-Veau. Pour cette campagne d’hiver, selon les responsables régionaux, plus de 8 000 producteurs agricoles seront accompagnés.

Pour le projet Territoires productifs  résilients, on prend les mêmes et on recommence. Après une première campagne réussie notamment dans la production de haricots, l’emphase est déjà mise sur la saison sèche. Pour cette dernière, toutes les denrées produites dans les trois communes où est exécuté le projet seront prises en compte. Les drageons de bananes sont déjà disponibles, les semences de haricots sont en train d’être examinées afin de tester leur niveau de germination et à partir du mois de février, on va lancer une campagne pour les montagnes humides, notamment pour la production de produits maraîchers.  

Les premières interventions, selon le coordonnateur régional du projet, Edmond Bernard, seront effectuées dans les plaines où il y a un système d’irrigation. Ainsi, la banane et le haricot sont les principales cultures visées. À ce niveau, depuis deux semaines, l’on a démarré avec le labourage des parcelles. Le responsable parle de la préparation de 1 400 hectares de terre dans les zones susmentionnées.

Pour cette campagne, pas moins de six tracteurs agricoles sont à la disposition des cultivateurs. L’accompagnement concerne 8 000 producteurs. Et l’on prendra en compte, entre autres, la préparation de sols, la distribution de semences de qualité et de fertilisants. Edmond Bernard parle d’accompagnement dans la production de bananes, de haricots et de produits maraîchers.

Selon les précisions du coordonnateur, l’on s’apprête à distribuer environ 1 295 kilos de semences de choux, 436 000 drageons de bananes et 57 000 sacs de composte. Aussi assure le coordonnateur, les semences de haricots sont-ils en train d’être examinées afin de lancer une nouvelle saison avec l’accompagnement de l’Alliance agricole internationale (AAI) d’ici au mois de février.

Dans l’optique d’assurer la bonne marche des activités dans le cadre de ce projet, le ministère de l’Agriculture, à travers sa Direction départementale est très impliqué. Selon le directeur départemental, Bruno Edmond, en plus de loger le projet, la Direction départementale et les Bureaux agricoles communaux accompagnent à tous les niveaux et supervisent toutes les activités entreprises dans le cadre de ce projet.  

Le projet Territoires productifs résilients est financé par la Banque mondiale. Ses interventions sont à cheval entre les activités concernant le ministère de l’Agriculture et celui de l’Environnement. Il vise, entre autres, à améliorer les pratiques de gestion de l’agriculture et des territoires afin d’accroître la résilience. Si l’on en croit les responsables, l’on est encore dans la phase d’urgence liée à la pandémie de coronavirus. Plusieurs milliers d’agriculteurs sont déjà touchés par ce projet. La deuxième phase est très attendue par la population de Nippes dont une grande partie commence à reprendre goût à la culture de la terre. 

Tagged as

La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist