Haïti-Justice : les premiers effets de l’arrêt de travail illimité des juges à la Capitale

Written by on February 19, 2021

Publié le 18 Février 2021 | Haïti Press Network: Les associations de magistrats haïtiens observent depuis cette semaine un arrêt de travail illimité au niveau des cours et des tribunaux des 18 juridictions du pays.

Pas d’audience, les salles des tribunaux sont vides, très rares de juges ont été remarqués au local du palais de justice de la capitale ce jeudi, en raison justement de ce mouvement de grève illimité des associations de magistrats haïtiens.

Le  doyen Bernard Sainvil affirme que cet arrêt de travail affecte le fonctionnement normal du tribunal.

Toutefois, il a précisé que généralement les activités fonctionnement timidement au tribunal après les festivités carnavalesques. À l’inverse, des employés s’empressent à rentrer chez eux.

Même constat au niveau du parquet de Port au Prince. Malgré la présence d’une dizaine de substituts commissaire du gouvernement, de chef du parquet et de certains employés, aucun siège n’a fonctionné.

Par ce mouvement de grève illimité, les grévistes entendent dénoncer les arrêtés pris par le président contesté Jovenel Moïse, en date des 08 et 11 février 2021 aux fins de renvoyer, d’une part, les juges Yvikel D. DABREZIL, Wendelle COQ THELOT et Joseph Mécène JEAN LOUIS, à la retraite, et de les remplacer, d’autre part, par 3 autres Magistrats au mépris des dispositions constitutionnelles et légales.

Un mouvement de grève supporté en partie par des avocats. Ces hommes de loi dénoncent l’Exécutif qui cherche à vassaliser le pouvoir judiciaire.

Pour les responsables des associations de magistrats haïtiens, les arrêtés présidentiels relatifs à ces décisions ont été pris en violation de la constitution et de la loi ainsi que des principes fondamentaux régissant l’Etat de droit et de la séparation des pouvoirs.

Tagged as

La Brise FM | 104.9

[Camp-Perrin - HAITI]

Current track

Title

Artist