La Protection civile et ses partenaires changent de stratégie dans la distribution de l’aide aux sinistrés du séisme

Written by on September 1, 2021

Publié le 2021-08-31 | lenouvelliste.com Alors que l’aide commence de plus en plus à arriver dans les trois départements ravagés par le tremblement de terre du 14 août 2021, les sinistrés dans les sections communales continuent de lancer des appels de détresse. Les zones les plus reculées dans le Sud, les Nippes et la Grand’Anse attendent toujours l’aide du gouvernement plus de 15 jours après la catastrophe. Face à cette situation, la Direction de la protection civile (DPC) annonce qu’elle va changer de stratégie.

Une distribution ciblée et ordonnée de l’aide dans les zones les plus touchées par le séisme, telle est la nouvelle stratégie de la Protection civile et de ses partenaires. « La Direction générale de la protection civile (DGPC) et plusieurs de ses partenaires – notamment l’armée américaine, l’USAID, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Unicef et le Programme alimentaire mondial (PAM) –, ont opté pour la distribution ciblée et coordonnée de l’assistance dans les communautés affectées », révèle la Protection civile dans un communiqué, soulignant que ces six derniers jours, plus de 50 000 familles ont été atteintes grâce à cette stratégie.

« À ce jour, le Centre d’opérations d’urgence national (COUN), sous la coordination de la DGPC, de concert avec la Police nationale d’Haïti et avec l’appui du PAM, a réalisé 13 convois à partir de son entrepôt d’urgence pour un total de 145 véhicules, dont 94 camions. Des cargaisons de produits humanitaires sont hélitransportées de Port-au-Prince vers les communautés affectées. Elles sont ensuite remises aux maires, qui en assurent la distribution en compagnie notamment de policiers haïtiens et de volontaires de la Protection civile », a fait savoir la DGPC.

La Protection civile promet de multiplier les efforts pour assister au mieux la population frappée de plein fouet par le tremblement de terre du 14 août 2021. Elle précise avoir organisé, le lundi 30 août, de concert avec les structures et autorités locales, la distribution de produits humanitaires au bénéfice de 1 000 familles sinistrées, à Changeux, la 2e section communale de l’Azile dans les Nippes.

« Depuis le début de la réponse, le gouvernement, des acteurs humanitaires et philanthropiques, ainsi que des particuliers ont acheminé des centaines de tonnes de biens vers le grand Sud où le tremblement de terre a affecté plus de 650 000 personnes », a indiqué la Protection civile.

Parmi les produits distribués aux familles affectées par la catastrophe figurent de la nourriture, de l’eau, des bâches, des tentes, des couvertures de laine, des moustiquaires, entre autres.

La Protection civile souligne qu’elle continue d’accélérer les actions de réponse en tenant compte de la cartographie des zones enclavées, des besoins urgents identifiés et de la saison cyclonique en cours. « Cette semaine, des opérations seront conduites à Pestel, aux îles Cayemites, mais également dans plusieurs autres communes de la Grand’Anse où l’aide sera acheminée par bateau », promet la Protection civile.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist