La rentrée des classes « parmi les principales priorités du gouvernement »

Written by on August 26, 2021

Publié le 2021-08-25 | lenouvelliste.com « La rentrée des classes est parmi les principales priorités du gouvernement. Par conséquent, nous nous engageons à déblayer les sites des écoles effondrées », a annoncé le Premier ministre Ariel Henry sur son compte Twitter le mercredi 25 août, à moins de deux semaines de la rentrée prévue le 6 septembre 2021.

« Nous allons également accompagner les parents d’élèves et les enseignants décapitalisés, à la suite du séisme dévastateur dans la péninsule du Sud », a-t-il écrit dans un autre tweet, sans entrer dans les détails à la fois pour le déblaiement des ruines et la forme de l’assistance aux parents.

Entre-temps, le bilan encore provisoire  pour le département du Sud, établi à partir des données recueillies auprès des six districts scolaires, fait état de 90 écoles nationales partiellement ou irrémédiablement endommagées.

Ce bilan est susceptible de s’alourdir après l’inventaire des écoles privées, des lycées, des bureaux de districts scolaires et des établissements scolaires non publics affectés. Les premières données recueillies font état de 106 écoles détruites partiellement ou totalement dans les Nippes, plus de 70 écoles détruites dans la Grand-Anse, selon le bilan du MENFP pour les zones touchées par le séisme.

À l’Azile, dans le département des Nippes, la situation dans la deuxième section communale de Changeux est désastreuse. Sur plusieurs kilomètres, toitures de locaux scolaires effondrées, salles de classe éventrées, murs fissurés, tel est le constat.

Dans la Grand-Anse où certaines écoles peinent à se relever cinq ans après le passage dévastateur du cyclone Matthew, le séisme a compliqué la situation. Dans les communes de Jérémie, Beaumont, Pestel, Corail et Chambellan, le séisme a  frappé durement le parc scolaire. La Direction départementale de l’Éducation dit avoir enregistré pour l’instant le décès de 3 élèves et plus de 70 écoles détruites, selon un communiqué paru le vendredi 20 août 2021. Devant l’ampleur du désastre qu’elle dit avoir constatée, la titulaire du MENFP, Marie-Lucie Joseph, envisage de lancer la nouvelle année académique 2021-2022 avec la construction de structures semi-permanentes et d’apporter un soutien en fournitures classiques et en appui psychosocial aux élèves et aux enseignants.

Pour répondre à ces besoins, les yeux sont déjà tournés vers le soutien des partenaires techniques et financiers pour apporter des réponses dans l’immédiat.

Déjà avant le séisme la situation socioéconomique du pays était déjà préoccupante.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist