La réouverture des classes prévue le lundi 6 septembre

Written by on August 9, 2021

Publié le 2021-08-06 | lenouvelliste.com Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a publié le nouveau calendrier scolaire qui prévoit un total de 196 jours de classe allant du lundi 6 septembre, jour de la réouverture des classes, au vendredi 30 juin, jour des examens du 4e contrôle. Les examens d’État se dérouleront entre les 20 et 22 juin pour les élèves de la neuvième année fondamentale et du 4 au 7 juillet pour ceux du bac traditionnel et NS4.

Dans deux circulaires, signées de la nouvelle ministre de l’Éducation nationale, Marie Lucie Joseph, le MENFP a rappelé quelques dispositions relatives au fonctionnement des écoles publiques du pays. Elle fait savoir aux responsables d’établissements scolaires publics que les pratiques de sous-traitance dans les écoles fondamentales publiques et les lycées sont interdites. Cette mesure a été imposée par une circulaire publiée en date du 9 janvier 2018.

« Seuls les enseignants titulaires sont habilités à dispenser leurs cours dans les écoles nationales et / ou dans les lycées. En cas d’absences répétées sans justification, ils seront remplacés automatiquement, suivant les procédures établies. Les directeurs d’établissements doivent veiller à la disponibilité permanente du cahier de présence de tous les enseignants. Les autorités centrales du MENFP peuvent, à tout moment, effectuer des visites de supervision », a écrit la titulaire du MENFP.

Dans une deuxième circulaire, le MENFP a rappelé à l’attention du public et la communauté éducative que les frais de contribution scolaire sont fixés à mille  gourdes dans les écoles publiques pour le troisième cycle du fondamental et du secondaire. Ce montant, ajoute-t-il, doit servir à couvrir un paquet de services comprenant notamment les frais de nettoyage (peinture) pour l’école, la réparation des bancs, la confection de dépliants, l’achat de feuilles pour les périodes d’évaluation prévues dans le calendrier scolaire et d’autres activités pédagogiques similaires.

Par ailleurs, le MENFP a fait savoir que les frais de contribution scolaire sont interdits pour les 1er et 2e cycles du fondamental. Il poursuit en assurant que l’État assumera totalement la prise en charge et donnera un montant de quatre cents (400) gourdes par enfant qui fréquente une école nationale.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist