Le Centre culturel Maurice Cadet, tout feu tout flamme pour ses 4 ans

Written by on April 20, 2022

Publié le 2022-04-19 | lenouvelliste.com Le Centre culturel Maurice Cadet a célébré avec faste, le 13 avril 2022, en ses locaux, Kay Wolf, à Jacmel, ses quatre années d’existence. Dans une ambiance festive, sur fond de chorégraphies, show de tambour et musique, cet espace dédié à la culture et au savoir a soufflé fièrement quatre bougies. Une belle soirée d’anniversaire.

Le cœur était à la fête au Centre culturel Maurice Cadet. En sus des activités ayant eu lieu les 11 et 12 avril, la soirée du mercredi 13 avril 2022 a donné lieu à un ensemble de chorégraphies, les unes plus inspirantes que les autres. Avec manière et élégance, des enfants danseurs et danseuses ont offert un spectacle de grande facture pour les quatre années dudit centre culturel, cofondé par le célèbre poète jacmelien, Maurice Cadet, de regrettée mémoire.

En lever de rideau, le public, composé majoritairement de jeunes, a eu droit à une chorégraphie de Yanvalou et Maskaron, sous la direction du talentueux danseur et chorégraphe jacmélien Joanis Gérald. Jumelant gestes et mouvements, ils étaient plusieurs sur scène à s’exprimer et exprimer toute la richesse de notre culture et notre folklore. Cette performance empreinte de Yanvalou exprimant les vagues de la mer a enchanté le public.

Le Nago a été aussi de la partie. Les filles ont offert une belle chorégraphie au rythme Nago. Appelant au combat, cette prestation exprimait bien la bataille qu’a livrée cette enseigne culturelle pendant quatre ans pour promouvoir la culture et le savoir. Sous la voix entraînante du chanteur samba Yonel Charles et au rythme  des percussions, ces professionnels de la danse ont laissé exprimer leur corps. Pour le chorégraphe Joanis, leur mouvement traduit aussi le chemin parcouru par le centre, son combat pour initier des jeunes à la culture dans un environnement où les gens s’adonnent de moins en moins aux choses de l’esprit.

Et ce n’était pas tout. Ces danseurs ont aussi offert une chorégraphie Ibo, danse de la liberté et le rara exprimant le contentement. Pour le directeur artistique, celle-ci a voulu montrer la trajectoire du centre qui a pu faire face aux différents obstacles auxquels il a buté. Elle a aussi mis en avant la volonté de ses membres de poursuivre la mission qui leur est confiée.

Une belle soirée d’anniversaire. Les représentations concordaient bien avec cette soirée tournée autour du thème ” An n danse pou fyète kilti”. Sensible à la musique et encore plus à la gestuelle de ces danseurs et danseuses, le public a ovationné ces jeunes filles danseuses. Des prestations qui ont su mettre en évidence nos valeurs, nos mœurs, notre rara et le vodou.

Saluant le travail du Centre dans la communauté jacmelienne, la présidente, Scheilla Zenny Kwaly, se dit heureuse de voir tant de jeunes qui arrivent à s’épanouir pendant ces quatre années. Satisfaite de l’engagement du Centre dans la communauté de Jacmel, elle dit vouloir partager davantage de l’amour pour les jeunes et les enfants. « Ma plus grande joie serait de voir tout le monde avoir accès à la culture », a-t-elle souhaité.

Pour sa part, le directeur exécutif du Centre, Rodney Saintil, se dit fier de célébrer ces quatre années d’existence dudit centre. « C’est avec un sentiment de fierté qu’on célèbre ces quatre ans. Pendant ces longues années, le centre a dû transformer la vie des jeunes de la ville de Jacmel, notamment ceux de son environnement immédiat. L’objectif du Centre est de participer à l’épanouissement des jeunes vivant dans des zones défavorisées. Après quatre ans, nous sommes satisfaits de nos réalisations à travers la peinture, la littérature, la musique et la danse.

De son côté, le responsable culturel du Centre culturel Maurice cadet, Ar Guens Jean Mary, a évoqué le chemin parcouru par le Centre culturel Maurice cadet à travers son offre. ” Pour ces quatre années, on a voulu mettre en avant les différentes filières composant notre structure: la littérature, la peinture, la musique et la danse. Ce sont quatre années d’apprentissage, de lutte, de création et d’innovation. Pendant ces années, le Centre, qui est un carrefour culturel pour Jacmel, offre la possibilité de rencontres et de travail.

Tagged as

Reader's opinions
  1. Олеся   On   April 26, 2022 at 2:48 pm

    Сегодня в рф все больше рассказывают что совсем не нужно было начинать войну против Украины. Об этом говорят учёные, бизнесмены, композиторы, беллетристы и потом другие думающие люди.

  2. Глеб   On   April 28, 2022 at 8:16 am

    Российские бойцы уже догадались, что вообще их облапошили и потом неволят организовывать непорядочную войну насупротив Украинской стороны. Именно они отнекиваются всё чаще воевать. Русские руководители норовят привлечь свежих людей в интересах войны с Украиной, однако там практически ничего не выходит. Ни большие денежные средства, ни просьбы к священникам, для того, чтобы все они увещевали за войну уже никак не способствуют обдурить ни солдат ни обыкновенных людей.

  3. zoritoler imol   On   May 15, 2022 at 7:11 am

    Attractive section of content. I just stumbled upon your blog and in accession capital to assert that I acquire actually enjoyed account your blog posts. Any way I’ll be subscribing to your feeds and even I achievement you access consistently quickly.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist