Le Sud, les Nippes et la Grand’Anse ravagés par un séisme le 14 août 2021

Written by on August 17, 2021

Publié le 2021-08-16 | lenouvelliste.com La terre a tremblé le samedi matin 14 août 2021 en Haïti. La magnitude du séisme est estimée à 7.2 sur l’échelle de Ritchter. Plus violent que celui du 12 janvier 2010. Pendant plus de 40 secondes, le tremblement de terre a ravagé les départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse laissant derrière lui des champs de ruines et de désespoir…

Le tremblement de terre a pratiquement tout détruit sur son passage dans les départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse. Les hôpitaux, les écoles, les hôtels, les églises, les bâtiments des entreprises privées, les maisons. Le bilan humain du tremblement de terre est passé en début de journée du 16 août à

1 419 morts dont 1 133 dans le Sud, 162 dans la Grand’Anse, 122 dans les Nippes et 2 dans le Nord-Ouest. Rappelons que ces chiffres demeurent provisoires. Plus de 6 900 blessés sont enregistrés dans les départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse, selon un bilan partiel de la Protection civile.

37 312 maisons sont détruites et 46 913 d’autres maisons endommagées dans les 3 départements les plus affectés (Sud, Grand ’Anse et Nippes), a fait savoir la Protection civile.  De nombreux bâtiments publics comme les hôpitaux, les écoles, les hôtels, les églises, entreprises privées… ont subi des dommages ou se sont effondrés, a ajouté la Direction de la protection civile (DPC).

Dans le département du Sud, 17 841 maisons ont été détruites et 18 744 endommagées. Dans  le département des Nippes, 5 760 maisons détruites et 286 autres endommagées. 13 711 maisons détruites et 27 883 maisons endommagées dans le département de la Grand’Anse, a précisé la DPC.

Plus de 75 000 familles sinistrées sont déjà enregistrées dans les 3 départements les plus touchés, alors que les évaluations se poursuivent, a souligné la Protection civile dans son dernier rapport en date du lundi 16 août.

« 25 structures sanitaires sont affectées sur les trois départements. Les blessés graves ont été référés à Port-au-Prince et les blessés faibles et modérés ont été pris en charge par une équipe d’environ 80 professionnels de santé », a indiqué la DPC.

Face à l’affluence des 6 900 blessés enregistrés, c’est tout le système sanitaire des départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse qui est dépassé par les événements, ont constaté sur place des journalistes du quotidien Le Nouvelliste.

Selon la Protection civile, les premières interventions, menées tant par les sauveteurs professionnels que par des membres de la population, ont permis d’extraire de nombreuses personnes des décombres. Les hôpitaux continuent de recevoir des blessés.

Trois jours après la catastrophe, le gouvernement peine à acheminer l’aide aux victimes. « À compter de ce lundi, nous allons agir avec davantage de célérité. La gestion de l’aide va être accélérée. Nous allons décupler nos énergies pour atteindre, en termes d’assistance, le maximum de victimes possibles. La présence, sur le terrain, des ministres et autres cadres du gouvernement, sera renforcée, dans la perspective d’une meilleure coordination des interventions et d’une évaluation graduelle et plus précise de la situation. Face à l’urgence, point de répit », a rassuré le Premier ministre Ariel Henry lundi matin sur son compte Twitter.

Le Premier ministre a fait savoir : « Nous avons une seule porte d’entrée pour toute aide venant de l’extérieur et de l’intérieur. Pour la reconstruction, tout doit être supervisé au niveau du pouvoir central et coordonné par les directions régionales. »

Lors de son premier point de presse relatif au tremblement de terre du samedi 14 août, le Premier ministre avait déclaré l’état d’urgence sur le pays pour une période d’un mois. Cependant il n’a encore publié aucun arrêté pour consacrer cette décision.

Le séisme de magnitude 7.2 enregistré le samedi 14 août aux environs de 8h30, dans la région Sud du pays, a eu lieu à 13 km au sud-sud-est de Petit-Trou-de-Nippes, département des Nippes, à 10 kilomètres de profondeur. Il a été suivi de plusieurs répliques, dont certaines d’une magnitude supérieure à 4,5 voire 5.

Les trois départements les plus touchés, les Nippes, la Grand’Anse et le Sud, ont une population qui représente environ 16 % de la population totale du pays, estimée à 11,4 millions d’habitants, a souligné la DCP. Les autres directions de la Protection civile ont rapporté que le séisme était ressenti au niveau de leurs départements respectifs, mais n’ont pas fait état de dégâts substantiels.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist