Les Nippes, un département livré à lui-même après le séisme

Written by on August 18, 2021

Publié le 2021-08-17 | lenouvelliste.com Alors que le bilan des dégâts matériels et décès enregistrés dans le département des Nippes à la suite du passage du séisme du 14 août s’alourdit, l’assistance tarde encore à toucher la population du troisième département le plus touché du pays après le Sud et la Grand’Anse

Plus de soixante-douze heures après la catastrophe, les populations des communes du département des Nippes notamment celles les plus touchées, à savoir l’Azile, Baradères, Petit-Trou, Plaisance du Sud, Arnaud et Anse-à-Veau, se trouvent confrontées à toutes sortes de difficultés pendant que de l’aide se dirige vers le Sud et la Grand’Anse. Une situation qui s’est aggravée avec le passage de la dépression tropicale Grace lundi soir sur Haïti.

Si le délégué départemental des Nippes, Morel Espérance Bérard, en conférence de presse lundi au Centre d’opération d’urgence départemental (COUD), a promis de faire parvenir de l’aide aux sinistrés ce mardi, cela n’a pas empêché des autorités communales de dénoncer, mardi, l’inaction des autorités du pouvoir central et d’organisations non gouvernementales face à la situation des habitants du département des Nippes victimes du séisme dévastateur. C’est le cas par exemple du président de la commission municipale de Petit-Trou, Wilnord Pierre, de la présidente de la commission municipale de l’Azile, Éphéta Ambroise, et du délégué de ville des Baradères, Widenson Ladouceur. Ces derniers indiquent que les habitants de leurs communes respectives font face, entre autres, à des problèmes de logement et d’eau potable, soutenant n’avoir toujours pas reçu l’aide nécessaire à l’amélioration de la situation.

« Il vente. Il pleut. Nous n’avons ni tente ni bâche. On ne cesse d’appeler au secours les autorités de l’État. Mais elles nous ont jusqu’ici rien dit », s’est plaint, mardi matin, Éphéta Ambroise. On ne pense qu’aux départements du Sud et de la Grand’Anse alors que d’importants dégâts ont été enregistrés dans la commune de l’Azile, notamment à Changeux, deuxième section communale où les habitants se servent de feuilles de bananiers pour se protéger de la pluie», a déploré l’agent exécutif intérimaire.

Le président de la commission municipale de Petit-Trou de Nippes a abondé dans le même sens. « Depuis dimanche il pleut. Personne ne nous vient en aide alors que les mairies sont à genoux depuis deux ans », a regretté l’ancien président de l’Association des maires du département des Nippes, jugeant lamentable cette situation.

Pour le délégué de ville des Baradères, les habitants de cette commune dont 90 % des maisons ont été détruites, selon lui, nécessitent de la nourriture, de l’eau potable et des matériaux pour construire des abris. Le juge de paix de Miragoâne, Sauveur Métony, originaire des Baradères a, de son côté, attiré l’attention des responsables du ministère des Travaux publics, Transports et Communications sur le mauvais état des routes dans cette commune à la suite du tremblement de terre.

Des responsables d’organisations locales ont eux aussi élevé la voix pour critiquer l’insouciance de l’Etat vis-à-vis des victimes du séisme dans le département alors que tous les yeux sont rivés sur les départements du Sud et de la Grand’Anse. C’est le cas du responsable de Regwoupman sitwayen angaje pou renouvo Nip (RECEREN), Frantz Délia, et de la coordonnatrice de Mouvman fanm Miragwàn (MOFA), Marie Carme Cinéaste Dumelfort. Cette dernière a annoncé une distribution d’eau potable à partir de ce mardi dans les communes les plus touchées et l’organisation de deux journées de clinique mobile samedi et dimanche.

À noter que le dernier bilan communiqué par le coordonnateur technique de la Protection civile fait état de 136 morts et 30 300 familles sinistrées dans le département des Nippes. Les communes les plus touchées demeurent l’Azile, Baradères, Petit-Trou, Arnaud , Anse-à-Veau et Plaisance. Aucun décès n’a été enregistré à Miragoâne, Paillant et Grand-Boucan, selon Fidel Nicolas.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist