L’inspecteur principal Gabriel Faveur Désir arrêté pour avoir été en contact avec le chef de gang Arnel Joseph

Written by on April 9, 2019


Publié le 2019-04-08 | Le Nouvelliste – Gabriel Faveur Désir, inspecteur principal cantonné au commissariat de Delmas, a été interpellé par l’Inspection générale de la PNH la semaine dernière. Selon Ralph Stanley Jean Brice, patron de l’IGPNH, il a été prouvé que ce fonctionnaire de police avait des contacts répétés avec Arnel Joseph, chef de gang et l’homme le plus recherché en Haïti. « Il a été arrêté et transféré à la DCPJ, ce après les investigations qui ont été menées », a déclaré l’inspecteur général Ralph Stanley Jean Brice.

Selon M. Jean Brice, le fonctionnaire arrêté et suspecté d’être une taupe a été entendu par l’IGPNH avant d’être transféré à la Direction centrale de la police judiciaire. «Il a avoué d’être en contact avec Arnel Joseph. Pour se justifier, il a expliqué avoir une maison et des parents à Village de Dieu, fief du chef de gang. Les investigations concluront si les motifs avancés tiennent la route ou non », a souligné Ralph Stanley Jean Brice, qui n’a pas souhaité confirmer ou infirmer les informations selon lesquelles la PNH a eu vent de cette relation après avoir confisqué des téléphones d’Arnel Joseph au cours d’une opération à Marchand-Dessalines le 4 avril en cours. « Jusqu’à présent, rien ne justifie qu’il partageait des informations confidentielles avec le chef de gang durant les entretiens », fait remarquer Ralph Stanley Jean Brice.

En attendant le rapport d’enquête, l’inspecteur général de la police des policiers ne peut pas encore dire le sort qui attend Gabriel Faveur Désir. « Toutefois, si les accusations sont confirmées, il ne sera plus digne de faire partie de la PNH. Il sera renvoyé », tranche-t-il.

Par ailleurs, Ralph Stanley Jean Brice a apporté des explications sur l’absence des policiers au commissariat de L’Estère dans la soirée du 4 avril, quelques heures après une vaine opération pour capturer Arnel Joseph à Poste-Pierrot (Marchand). « Pris de panique, les agents ont déserté. Mais c’était temporaire. Des dispositions ont été prises rapidement au niveau de la Direction départementale de la PNH (Artibonite) pour envoyer des renforts. Maintenant, tout est revenu à la normale », rassure-t-il.  


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



La Brise FM – 104.9

Camp-Perrin -|- HAITI

Current track

Title

Artist