Haïti-Politique: Ça va très mal au Limbé, des morts et des maisons brûlées

Written by on January 16, 2017

En attendant un bilan officiel, pour l’instant, il est difficile de chiffrer le nombre de personnes déjà tuées et des maisons incendiées au Limbé (Nord), où une situation compliquée se développe, ce jeudi 7 mars 2019, entre des groupes armés rivaux, a appris Haiti Press Network.

Selon des informations, il s’agit d’une rivalité qui ne date pas d’hier entre deux groupes qui se retrouvent à couteau tiré. Des commotions politiques auraient été à la base de ce conflit ouvert, apprenons-nous.

Par ailleurs, ce désordre dans la commune de Limbé a déjà causé la mort de plusieurs personnes qui ont reçu des balles. Des maisons brulées aussi ont été dénombrées.

La police paraît impuissante face à cette situation qui se développe depuis quelques jours. Actuellement, aucun véhicule ne peut se rendre dans la ville du Cap-Haïtien, à cause des barricades dressées au niveau de la route, a-t-on appris.

Intervenant sur les ondes de radio Caraïbes, le député de Limbé, Frandy Louis a expliqué que cette situation de tension est survenue après qu’un groupe de bandits opérant depuis plusieurs mois aient décidé d’agir en toute impunité dans la commune. Ce qui a provoqué la colère de la population qui cherche à se faire justice. Alors que, informe-t-on, les bandits qui ne veulent que sauver leur peau n’ont pas hésité à tirer à bout portant sur toutes les personnes croisées sur leur chemin.

Une affaire de championnat interscolaire dont le député Frandy Louis finance à sa façon, serait à la base de ce conflit, d’après la déclaration du parlementaire.

Selon Louis, ce sont ces mêmes bandits (environ une vingtaine), dit-il, qui avaient commis des actes malhonnêtes dans la commune en décembre dernier. 

Le membre de la Chambre basse qui déplore la passivité de la police locale dans ce désordre qui règne actuellement au Limbé, dénonce des manœuvres politiques dans l’agissement de ces bandits armés.

« Des mains politiques, notamment au niveau du gouvernement financent ces bandits », dit le député, lequel se plaignait avoir enregistré des pertes en décembre dernier, lors des actes de banditisme et de violence provoqués par ces mêmes hommes armés pointés du doigt.

Alix Laroche

alix.l@hpnhaiti.com

source HPN/ 7 mars 2019


La Brise FM – 104.9

Camp-Perrin -|- HAITI

Current track

Title

Artist