Haïti-Environnement : Vers la dynamisation du secteur agricole haïtien

Written by on May 14, 2019

Haïti demeure-t-elle un pays essentiellement agricole? Telle a été la question à laquelle les agronomes Predner Duvivier, Vice-Doyen de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV) de l’Université d’État d’Haïti  et titulaire d’un doctorat en agronomie et Thervil Jean, Spécialiste en Agronomie ont répondu, le samedi 11 mai 2019, à l’émission hebdomadaire TOP HAITI diffusée tous les samedis matins entre 8h et 10h sur le 104.7 FM radio D’S (sur tunein radio D’S) et sur impartialnews.info.

Le professeur et agronome, Predner Duvivier, s’appuie sur des chiffres tout de go pour démontrer que l’Agriculture haïtienne perd de sa puissance. 22% aujourd’hui  de l’économie nationale alors qu’elle représentait 95 % dans le temps et seulement 50 à 60 % des emplois au niveau global issus du secteur agricole. Le secteur tertiaire, selon lui, prend le dessus sur l’agricole.

L’universitaire croit qu’il s’agit d’un véritable paradoxe s’expliquant par l’augmentation des produits agricoles et une nette diminution de l’exportation. Des défis majeurs sont à prendre en charge comme faire en sorte que l’agriculture produise davantage selon l’agronome Duvivier.

L’Agronome, Thervil Jean, a renchéri pour appeler à la redéfinition des politiques agricoles dans le pays. Sur l’enveloppe d’environ 11 milliards attribuée au Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), 10 milliards sont alloués au crédit d’investissements dont 40 % de décaissements effectués à la fin de chaque exercice fiscal.

“L’Agriculture est à ne pas négliger sinon l’on risque de perdre la moitié des emplois dans le pays», soutient l’agronome Jean.

Par rapport au financement externe en provenance des coopérations dans le secteur agricole, les agronomes Duvivier et Jean invités à TOP HAITI pensent que ces millions de dollars ne sont que des palliatifs. Les vrais leviers pouvant permettre à l’agriculture de jouer son vrai rôle ne sont pas pris en compte dans ses projets de coopération. À date, selon Duvivier, seulement 10% des agriculteurs ont accès à l’eau pour irriguer les terres cultivées.

Même avec ces millions de dollars de coopération, les agriculteurs n’ont pas d’intrants agricoles ni de  tranquillisants ni de pesticides selon le vice-doyen de la FAMV. “En termes de bilan, aucun impact positif de la coopération dans l’agriculture», argue-t-il.

Les travaux agricoles de la caravane de changement mise en branle par le Président Jovenel Moise depuis mai 2017 ont un impact faible selon les intervenants à l’émission TOP HAITI. “C’est une stratégie à réviser“, selon Thervil Jean.

Predner Duvivier et Thervil Jean proposent l’application d’une politique agricole sur le long terme au-delà d’un quinquennat présidentiel. Une politique agricole qui doit, selon eux, adresser les vrais problèmes à savoir les enjeux comme la mise à disposition des agriculteurs les intrants, les pesticides et  semences pour ne citer que ceux-là. Godson LUBRUN / HPN


La Brise FM – 104.9

Camp-Perrin -|- HAITI

Current track

Title

Artist