Haïti-Télécommunication: Commémoration de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information

Written by on May 21, 2019

Cette année, le conseil national des télécommunications (CONATEL), principal régulateur du secteur des télécommunications en Haïti se prépare à la célébration d’une double fête. Il s’agit de la 50e célébration de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information le 17 mai et son 50e anniversaire en septembre prochain. Diverses activités sont prévues pour rehausser l’éclat de ce double cinquantenaire.

“Réduire l’écart en matière de normalisation”, tel est le thème retenu par l’Union internationale des télécommunications (UIT) cette année pour marquer le 50e anniversaire de sa création et la signature de la première Convention télégraphique internationale le 17 mai 2019. En cette occasion, le Conseil national des télécommunications (CONATEL) s’engage à mener des actions concrètes en vue de respecter les recommandations faites par l’UIT.

Le Directeur général du CONATEL, l’ingénieur Jean David Rodney, plaide en faveur d’une prise en charge structurée du secteur des télécommunications en Haïti pour ne pas commettre les erreurs du passé. “On a enregistré des déficits énormes dans le système”, se plaint le Directeur du CONATEL.

Par ailleurs, il annonce diverses grandes décisions d’État concernant ce domaine. l’État Haïtien, à travers l’organe régulateur du secteur des télécommunications CONATEL, est en train de discuter avec les 2 opérateurs de téléphonie mobile sur le contrat de concession pour l’exploitation du service de la 4e génération (4G). Selon ses déclarations, on est sur le point d’établir la durée et la nature du contrat de concession. Il y a 2 aspects sur ce point:  un coût fixe et un coût variable. Pendant les 10 dernières années, sur plus de 7 milliards de dollars américains générés par ce secteur, l’État n’a rien reçu. Se plaint le numéro 1 du CONATEL qui souligne que les négociations étaient très difficiles.

La normalisation et les enjeux
D’après le Directeur de cabinet a.i. du Directeur Général, l’ingénieur Jose Jean Baptiste, la normalisation est la mise en place des protocoles et des standards techniques permettant la communication entre des équipements provenant de divers fabricants à travers des interfaces. Il souligne que les enjeux sont d’ordre économique et géo-politique. Certains pays fabricants n’ont pas accès au marché mondial à cause du problème de la normalisation. Ce qui crée des écarts considérables entre les différents pays (producteurs et consommateurs). L’ingénieur en télécommunications à souligné que le CONATEL va accompagner des jeunes qui travaillent dans la création des produits innovants pour qu’ils puissent avoir leur part du marché mondial.

Vers la réduction de l’écart de normalisation

De son côté, le Directeur de laboratoire du CONATEL, l’ingénieur Jean Robert Magloire, a souligné qu’Haïti a des principes à respecter par rapport aux exigences de l’UIT. Ainsi, le CONATEL exige aux importateurs d’appareils de télécommunications et de  technologie de l’information une licence pour vérifier la conformité des fréquences par rapport aux exigences établies dans le pays. En tant que régulateur, le CONATEL définit aussi les normes de tout ce qui concerne le secteur des télécommunications. Il va faire en sorte que plus d’experts haïtiens prennent part à l’élaboration des normes, a conclu le directeur de laboratoire.

Vers la célébration du 50e anniversaire du CONATEL
Selon l’ingénieur Schiller Jean-Baptiste, conseiller du Directeur Général, le CONATEL, à travers son équipe technique, va travailler avec tous les secteurs concernés, pour la mise en place du “secrétariat national de la normalisation” qui est l’une des exigences de l’UIT. Et aussi la mise en place du laboratoire de télécommunications, qui est un outil important dans la normalisation. Il annonce un ensemble d’activités à réaliser à l’approche du 50e anniversaire de l’institution. Des conférences à Port-au-Prince et dans des villes de province, des ateliers dans des universités et avec des membres de la société civile, appuyer des cours et des bourses sur la normalisation à l’Université pour initier les jeunes à la normalisation, sont entre autres, l’ensemble des activités prévues par l’organe régulateur du secteur des télécommunications en Haïti CONATEL. 

François Jean

Photo :Thimotée Jackson

Tagged as

La Brise FM – 104.9

Camp-Perrin -|- HAITI

Current track

Title

Artist